Mists of Pandaria : Cinématique d’introduction

On peut tergiverser sur les qualités et les défauts des dernières créations de Blizzard, ainsi que sur le tournant de leur politique commercial depuis que le studio s’est joint à Activision, mais il y a une chose sur laquelle tout le monde s’accordera, c’est l’indéniable qualité de leur cinématique. Le studio californien prouve encore une fois qu’ils sont des maitres de l’imagerie numérique avec cette vidéo d’introduction de Mist of Pandaria la 4e extension de World of Warcraft. Pourtant, il faut reconnaître que malgré ses qualités techniques, le style si propre à Blizzard semble s’être dilué vers quelque chose d’un peu plus conventionnel et cartoonesque.

Comme le stipule le communiqué officiel, alors que vous avez mis fin à la fureur destructrice d’Aile de mort et sauvé les Vols draconiens de l’extinction. Vous devez maintenant percer les mystères du continent perdu et découvrir les sombres secrets du passé de la Pandarie. Explorez d’antiques royaumes disparus avant même la Fracture du monde, pillez les vastes richesses de tombeaux oubliés, et défendez la Pandarie contre l’ombre d’un mal enfoui depuis la nuit des temps… avant qu’il ne soit trop tard.

Difficile de parler de Mist of Pandaria sans faire une petite parenthèse sur le phénomène « World of Warcraft » qui grâce à cette extension entame sa 8e année de règne sur le petit monde des jeux en ligne massivement multijoueurs. WOW le jeu au 10 millions de joueurs, ne cesse de faire des envieux auprès des studios concurrents et de leurs actionnaires, tant sa réussite est idyllique. Souvent décrié comme un jeu pour Casual gamer, cette extension ne fera surement pas taire ses détracteurs, tant ici tout vas vers la simplification et le kawai avec un gameplay épuré et l’univers Japonisant mignon. “Qu’importe” diront certain, il fallait bien cela pour nourrie les meutes de joueurs affamés en manque de nouveauté depuis presque 4 mois.

Même si la bête subit depuis 2 ans une hémorragie de quelques millions de joueurs, cela n’empêche pas la concurrence de s’interroger sur l’impossibilité de s’imposer devant ce Call of Duty des MMO. La réponse est pourtant simple, tout comme Call of Duty, les joueurs de WOW ne je joue qu’as WOW et bien trop souvent n’ont que rarement essayé d’autres jeux auparavant. Blizzard est bien conscient du problème et le prouve en montrant une frilosité inhérente dans ses dernières productions ainsi qu’un silence complet autour de son prochain MMO le fameux projet Titan.

Alors que le marché du MMO tente de sortir de l’ombre, à l’image de Tera qui refonde complètement le gameplay du genre, SWTOR et Secret World qui s’oriente vers le scénario ou le prometteur Guild Wars 2 qui cherche à bouleverser et fluidifier des mécaniques devenues bien trop archaïques, WOW lui se recroqueville sur lui-même et fait ce qu’il sait faire le mieux, « la même chose qu’avant, avec abonnement»

Espérons que cette extension ne soit pas celle de trop et que même si il faut le reconnaître que le travail effectué sur les zones de bas niveau de l’extension« Cataclysm » était exemplaire, il n’en était pas de même sur les zones de haut niveau.  réponse le 25 septembre 2012 sur PC et Mac.

 

Laissez un commentaire